New York s’implique dans le développement de l’agriculture urbaine

Billet rédigé par Eric Duchemin, Directeur scientifique AULAB et Jean-Philippe Vermette, Directeur politiques publiques AU/LAB

Près de 30 après avoir adopté ses premières mesures favorables à l’agriculture urbaine, le Conseil de Ville de New York vient tout juste d’adopter à l’unanimité un projet de loi visant la création, par ses services, d’un portail de l’agriculture urbaine qui viendra donner un coup de pouce au développement des projets d’agriculture urbaine aussi bien communautaires que commerciaux.

Bien que plusieurs acteurs se réjouissent de cette nouvelle, la décision du conseil est une mouture beaucoup moins ambitieuse que la proposition initiale du conseiller municipal Raphael L. Espinal et du président de l’arrondissement de Brooklin Eric Adams. Cette première proposition prévoyait la rédaction d’un plan intégré de l’agriculture urbaine new yorkaise. Teintée par le désir de donner des outils de démarrage aux entreprises High-tech, ce plan d’action intégré offrait, selon plusieurs, trop peu de perspectives prometteuses pour le développement d’une agriculture plus sociale à New York. Un danger que l’on voit poindre le bout du nez dans plusieurs villes à travers le monde.

Comme plusieurs municipalités nord-américaines, la Ville de New York a donc opté pour une démarche incrémentale débutant avec la création d’un portail de l’agriculture urbaine regroupant aussi bien les initiatives sociales que celles plus commerciales. Ce nouvel outil numérique s’apparentera à ce que le Laboratoire sur l’agriculture urbaine a développé en 2011 dans la grande région montréalaise – outil qui est maintenant repris en Iles de France (région parisienne) et Toronto. Tout comme pour la région montréalaise, le portail de New York inclura de l’information pour les agriculteurs urbains, qu’ils soient amateurs ou professionnels. Toutefois, soulignons qu’à notre connaissance c’est la première fois qu’une ville s’implique directement dans le développement d’un tel outil.

Comme cet outil est porté par la Ville New York, le portail inclura aussi des informations concernant les règlements de zonage de la municipalité en lien avec l’usage agricole, un lien vers des personnes-ressources au sein de la direction de la planification urbaine de la Ville permettant d’obtenir des informations sur les lois et programmes en vigueur ainsi que des liens vers des ressources complémentaires (financement, soutien technique, etc.).

En plus de répertorier les différents projets d’agriculture urbaine, New York à la volonté d’y jumeler une liste de lieux appartenant à la Ville de New York propice au développement de projets d’agriculture urbaine. Il faut dire qu’il y a actuellement à New York un mouvement citoyen porté par 596acres qui défend les jardins communautaires et collectifs qui sont sous pression par le développement par la ville de loyer abordable.

Perspective

Bien que modeste, le projet de loi adopté au conseil de la ville de New York a plusieurs mérites dont la mobilisation de plusieurs directions, département et agences liés au développement de la Ville. En effet, le département des Parcs, le département de l’Habitation, le département de la Planification urbaine et le département des Petites entreprises sont quelqu’une des instances concernées par cette nouvelle orientation. De plus, il est à noter que la Ville de New York s’engage à mettre en place les mesures liées à cette politique au plus tard le 1 juillet 2018 et de faire une première évaluation des retombées au plus tard en janvier 2019.

Sachant que plusieurs grandes et moyennes villes québécoises travaillent à mettre en place des politiques et des outils numériques favorisant le développement de projets en agriculture urbaine, le laboratoire sur l’agriculture urbaine suivra avec intérêt le développement de cet outil numérique afin d’en importer les éléments les plus porteurs au contexte québécois.


Eric Duchemin

Directeur scientifique et formation du Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AULAB)

More Posts - Website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *