Archives pour la catégorie Africa

L’horticulture nourrit les villes de la République démocratique du Congo

Des terres auparavant considérées comme incultes (parcelles situées le long des routes, des cours d’eau ou entre les maisons) permettent aujourd’hui de nourrir des villes de la République démocratique du Congo, grâce à un projet de la FAO qui montre à quel point l’horticulture urbaine et périurbaine peut avoir des effets positifs sur la sécurité alimentaire nationale. Bon nombre des milliers de cultivateurs qui participent au programme de la FAO «Développer des villes plus vertes» dans cinq villes de la République démocratique du Congo étaient auparavant considérés comme des «squatters», qui utilisaient des terres qui ne leur appartenaient pas pour cultiver des légumes pour leur famille. Mais grace au soutien de plus en plus actif de la FAO, ils ont pu légaliser leurs activités et perfectionner leurs techniques de culture. Non seulement les participants ont amélioré la nutrition de leur famille, mais ils ont également augmenté leurs revenus en vendant leur excédent de production sur les marchés locaux. Ils approvisionnent en outre les supermarchés, les restaurants et les hôtels urbains. Dans la seule capitale, Kinshasa, ils produisent 80 000 à 100 000 tonnes de légumes par an en cultivant des jardins situés dans et autour de la ville.

Tags:

Agricultures urbaines en Méditerranée

La nouvelle publication du CIHEAM – centre international de hautes études agronomiques méditerranénnes porte sur l’agriculture urbaine et péri-urbaine dans le bassin méditerranéen, où toutes les civilisations se sont fondées sur les villes (Claude Nicolet (éd.), Mégapoles méditerranéennes. Géographie urbaine rétrospective, Paris, 2000 ; article dans le courrier du CNRS sur la ville. n° 81. 1994)

Tags:

Formation internationale : Processus participatif de planification et de formulation de politiques (3PFP) en agriculture urbaine

Votre localité s’inquiète pour la sécurité alimentaire de sa population. Vous voulez en savoir plus sur des approches innovantes de créations d’emplois ou de gestion de l’environnement. Vous souhaitez savoir comment l’agriculture urbaine permet de réduire la crise alimentaire ou de contribuer à l’adaptation au changement climatique. Alors la session de formation sur le 3PFP répondra à vos préoccupations

Agriculture urbaine et stratégies de survie des ménages pauvres dans le complexe spatial du district d’Abidjan

L’article vise à mettre en exergue l’existence de deux types d’agriculture urbaine : celui de type nourricier et celui de type décoratif (ornemental) d’une part. Montrer, d’autre part, les acteurs qui y sont impliqués, leurs origines et les stratégies adoptées pour survivre dans une grande métropole comme Abidjan où le coût de la vie est élevé en regard de la vie quotidienne marquée par le chômage, le sous-emploi et la misère.

Impacts de l’utilisation des eaux polluées en agriculture urbaine sur la qualité de la nappe de Dakar (Sénégal)

L’agriculture urbaine de la région de Dakar est un secteur en plein essor. À cause de la salinisation progressive des eaux de la nappe peu profonde (eaux de Céanes ), des eaux usées brutes sont utilisées pour irriguer les champs. L’objectif de notre étude est d’évaluer la qualité chimique et microbiologique des eaux de la nappe sous-jacentes aux champs irrigués et d’identifier les sources de pollution. Notre travail a été effectué dans les sites de Pikine et de Patte d’Oie.

Dynamique spatio temporelle de l’agriculture urbaine à Ouagadougou : Cas du Maraîchage comme une activité montante de stratégie de survie

La présente étude fait état de la caractérisation de l’agriculture urbaine à Ouagadougou et de son évolution malgré les contraintes auxquelles elle se trouve confrontée. Elle s’est intéressée spécifiquement à sa dynamique spatiale et temporelle depuis plus d’une décennie. Les premières études confirmées sur le maraîchage à Ouagadougou ont eu lieu en 1992 avec un inventaire spatialisé en 1996 qui correspond également à la période de l’adoption de la Réforme Agraire et Foncière (RAF) au Burkina. La RAF n’interdit pas explicitement l’agriculture urbaine à Ouagadougou mais elle précise que les terres urbaines du Burkina sont destinées principalement aux activités liées à la vie urbaine (habitation, commerce, l’industrie, artisanat) et celles rurales sont destinées à l’agriculture, à l’élevage, en sommes aux activités liées à la vie rurale. Il s’agit donc d’une interdiction qui ne dit pas son nom depuis 1996 [...]

School farming for school feeding: experiences from Nakuru, Kenya

School feeding is an important development tool and is related to at least three Millennium Development Goals. School farming has been largely overlooked in the urban agriculture literature but with many parents nowadays unable to afford school lunches for their children, it can play a vital role in reducing the costs involved in providing nutritional meals for pupils. This paper examines school farming in an urban setting, namely Nakuru town, Kenya and looks at the current practice, the extent to which school farming contributes to school feeding programs, and the challenges it faces and how these can be overcome. Based on a survey done in almost all primary and secondary schools in Nakuru, it shows that school farming and school feeding are now common practice in the town and that in many cases school farming does indeed contribute to school feeding programs.

Kenyan towns: putting agriculture into the plan

"Since independence, city planning in Kenya has not been carried out effectively," asserts Professor Washington Olima of the University of Nairobi. In the absence of a clear landuse policy, urban agriculture is currently thriving in Kenya. But, according to Olima, the confused policy situation and lack of overall coordination leads to conflicting implementation of different land use activities. Little consideration has been given to the areas allocated to agriculture, and the outcome has been to put people's health at risk.

Urban gardening for Tanzania’s street children

Dar es Salaam, East Africa's fastest growing city and home to more than a quarter of Tanzania's population, is facing a crisis. Named a 'haven of peace', the city is home to some 10,000 street children and a growing problem of youth gang crime, violence, drugs and sexual exploitation. For any child growing up in Dar, rising poverty and unemployment, changing family patterns and deteriorating environmental and health conditions are daily realities. For street children, it is far worse. Diseased, malnourished, scorned by police and the general public, they are left to their own devices to generate income or find food through legal or illegal means.

Roadside cultivation – a heavy metal health hazard?

Nearly three-quarters of Ugandan vehicles are found in Kampala. Most run on leaded petrol, and each morning and evening the city's main arteries bear a steady stream of traffic. In such an environment, when Kampala City Council took the decision, in 2003, to legalise urban agriculture, they faced a hostile media reaction. How could crops grown in such polluted air be safe to eat?

Community and social responses to land use transformations in the Nairobi rural-urban fringe, Kenya

The process of urbanization is one of the most important dimensions of economic, social and physical changes. It is almost a truism that the planet’s future is an urban one and that the largest and fastest growing cities are in developing countries. Approximately 25 percent of Africa’s population lived in towns and cities in 1975. By the year 2000, due to rural-urban migration and rapid rates of natural increase, 38 percent of the continent’s population lived in urban areas. The proportion is expected to increase to 47 percent by 2015 and to double by 2025, Kenya is not an exception. Rapid urban population growth means an increasing demand for urban land. This land is not available within the city, but in the rural-urban fringe, for various reasons. [...]

[Livre] FAIRE CAMPAGNE EN VILLE : L’agriculture urbaine en Afrique de l’Est

Saviez-vous que les villes du tiers-monde doivent importer près de la moitié de leur denrées de consommation courante? quelle prix de ces aliments est souvent inabordable?

On sait aussi cependant que l'agriculture urbaine peut contribuer à enrayer ces problèmes. Mais alors pourquoi les gouvernements deces pays ne l'appuient-ils pas?

Cet ouvrage fournit des données essentielles pour convaincre les gouvernements de faire une place plus importante à l'agriculture en milieu urbain. Faire campagne en ville, élaboré à partir d'études en Afrique orientale, démontre que l'agriculture urbaine est une pratique sûre et souhaitable pour nourrir les masses urbanisées des pays en développement. L'ouvrage démontre aussi que l'agriculture urbaine n'est pas uniquement le fait des démunis ou des chômeurs.

[Livre] AGRICULTURE URBAINE EN AFRIQUE DE l’OUEST : Une contribution à la sécurité alimentaire et à l’assainissement des villes

Cet ouvrage décrit la contribution précieuse de l'agriculture urbaine à la sécurité alimentaire et à l'assainissement des agglomérations urbaines d'Afrique centrale et d'Afrique de l'Ouest. Il présente également une stratégie destinée à établir un réseau consacré à l'agriculture en milieu urbain avec l'apport d'acteurs multiple et l'appui des producteurs, des ONG, des institutions de recherche à l'échelle nationale, régionale et internationale et des donateurs, sans oublier les décideurs et les autorités gouvernementales aux paliers municipal et national.