Archives pour la catégorie Non classé

A Global Geospatial Ecosystem Services Estimate of Urban Agriculture

Though urban agriculture (UA), defined here as growing of crops in cities, is increasing in popularity and importance globally, little is known about the aggregate benefits of such natural capital in built-up areas. Here, we introduce a quantitative framework to assess global aggregate ecosystem services from existing vegetation in cities and an intensive UA adoption scenario based on data-driven estimates of urban morphology and vacant land. We analyzed global population, urban, meteorological, terrain, and Food and Agriculture Organization (FAO) datasets in Google Earth Engine to derive global scale estimates, aggregated by country, of services provided by UA. We estimate the value of four ecosystem services provided by existing vegetation in urban areas to be on the order of $33 billion annually. We project potential annual food production of 100–180 million tonnes, energy savings ranging from 14 to 15 billion kilowatt hours, nitrogen sequestration between 100,000 and 170,000 tonnes, and avoided storm water runoff between 45 and 57 billion cubic meters annually. In addition, we estimate that food production, nitrogen fixation, energy savings, pollination, climate regulation, soil formation and biological control of pests could be worth as much as $80–160 billion annually in a scenario of intense UA implementation. Our results demonstrate significant country-to-country variability in UA-derived ecosystem services and reduction of food insecurity. These estimates represent the first effort to consistently quantify these incentives globally, and highlight the relative spatial importance of built environments to act as change agents that alleviate mounting concerns associated with global environmental change and unsustainable development.

Tags:

School Gardens: A Qualitative Study on Implementation Practices

School gardens have beneficial effects on children's dietary behaviors but information on its implementation is scarce. The current study aimed to gain insight in implementation practices of school gardens and in perceptions of key members and children towards a school garden. We conducted twelve interviews involving 14 key members and five focus groups with 38 children from fifth to sixth grade (10-13 years old) in four primary schools in Ghent (Flanders, Belgium). We analyzed the interviews and focus groups in NVivo, using thematic analysis. School gardens were mainly initiated to involve children in nature, not to improve vegetable consumption. Participants were positive about having a school garden, experienced facilitating factors (e.g., adaptability of the garden, having a person responsible for the garden), but also various barriers (e.g., difficulties with startup, maintenance during summer holidays and integration in the school curriculum) and suggested some solutions (e.g., involving external organizations and parents, expanding the garden) and motivating factors for children (e.g., colorful plants, use of gloves). In order to improve implementation and to contribute to children's health, future school gardening projects should take the recommendations of key members and children into account.

Tags:

Urban Gardeners’ Motivations in a Metropolitan City: The Case of Milan

Urban gardening (UG) as a component of urban agriculture (UA) has reached popularity during the last decades. This growing interest depends on several factors including the different functions that have been attributed to UG over the years, operating from the economic to the social, health and cultural levels. While multifunctionality of UG is well documented, only a few studies investigated individual gardeners’ motivations, which can be subjective and heavily affected by the local context in which it takes place. The paper aims to detect some peculiar features of Milan city gardeners, in order to highlight the motivations of their activity through an innovative and replicable approach based on multiple correspondence analysis (MCA) and hierarchical clustering analysis (HCA). The analysis has been applied to the Milan case study, in the North of Italy; the results suggest a great importance of the social component of UG, and trace some different gardeners’ profiles.

Tags:

Parution de l’ouvrage collectif « Agriculture urbaine : Aménager et nourrir la ville »

Agriculture urbaine : aménager et nourrir la villeEn association avec le Laboratoire d’agriculture urbaine et à la 5e édition de l’école d’été sur l’agriculture urbaine, se tenant à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) du 12 au 16 août 2013, les Éditions en environnement VertigO sont fières de faire paraître l’ouvrage collectif « Agriculture urbaine : Aménager et nourrir la ville ». Cet ouvrage édité par Éric Duchemin, professeur associé à l’Institut des sciences de l’Environnement de l’UQAM, regroupe les contributions de 26 auteurs d’ici, de France, du Brésil et de Colombie.
À travers ses différents chapitres, cet ouvrage amène à découvrir les différentes formes d’initiatives actuelles en agriculture urbaine et les nouvelles « frontières » que prend cet outil de réappropriation de l’espace urbain, c’est-à-dire ses potentialités, ses applications élargies ou redimensionnées, repensées en convergence avec les enjeux environnementaux urbains contemporains. Dépassant la seule présentation de projets, cet ouvrage montre que l’inclusion urbaine de l’agriculture doit se faire de manière intégrée et avec une perspective écosystémique.
Depuis maintenant plus d’une décennie, l’agriculture urbaine se développe dans les pays industrialisés, que ce soit en Amérique ou en Europe. Les projets se multiplient et prennent de nombreuses formes. Ils répondent aussi à des objectifs variés tels que la sécurité alimentaire, l’éducation, l’autonomisation et la réappropriation de l’espace urbain par les citoyens. Résolument multidisciplinaire, cet ouvrage regroupe des contributions qui montrent que l’agriculture urbaine est un outil pour le développement et la planification urbaine, tout en mettant l’alimentation au coeur des préoccupations urbaines.

Practicing Commons in Community Gardens: Urban Gardening as a Corrective for Homo Economicus

“In these times of ever more blatant marketing of public space, the aspiration to plant potatoes precisely there – and without restricting entry – is nothing less than revolutionary,” writes Sabine Rohlf in her book review of Urban Gardening. (1) Indeed, we can observe the return of gardens to the city everywhere and see it as an expression of a changing relationship between the public and the private. And it is not only this dominant differentiation in modern society that is increasingly becoming blurred; the differences between nature and society as well as that between city and countryside are fading as well, at least from the perspective of urban community gardeners.

Tags:

Environmental analysis of the logistics of agricultural products from roof top greenhouses in Mediterranean urban areas

As urban populations increase so does the amount of food transported to cities worldwide, and innovative agro-urban systems are being developed to integrate agricultural production into buildings; for example, by using roof top greenhouses (RTGs). This paper aims to quantify and compare, through a life cycle assessment, the environmental impact of the current linear supply system with a RTG system by using a case study for the production of tomatoes.

Tags:

5e édition de l’École d’été sur l’agriculture urbaine : les inscriptions sont ouvertes

Du 12 au 16 août 2013 se tiendra à l’Université du Québec à Montréal, la 5ème édition de l’École d’été sur l’agriculture urbaine duLaboratoire d’agriculture urbaine (AU/LAB) et du Collectif de recherche en aménagement paysager et agriculture urbai… (CRAPAUD).

Cet évènement, organisé avec la collaboration de l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQÀM (ISE), réunit chaque année plus d’une centaine d’étudiant(e)s issu(e)s de l’ensemble du Québec et de la Francophonie pour 5 jours de formation intensive s’articulant autour d’un apprentissage à la fois théorique et pratique.

Rassemblant des citoyens, des chercheurs, des étudiants et des acteurs de l’agriculture urbaine, cette école d’été a pour vocation de susciter des débats et des rencontres autour de l’agriculture urbaine.

LA THÉMATIQUE

Pour son édition 2013, l’École d’été s’articulera autour de la notion de résilience: comment peut-on mieux préparer nos villes à répondre aux défis écologiques et sociaux du 21ème siècle ? Comment l’agriculture urbaine sous toutes ses formes peut-elle y contribuer ?

Chaque journée de l’école illustrera un nouvel aspect de cette résilience urbaine souvent évoquée par les citoyens et les médias, sans que l’on sache toujours comment y parvenir. Villes en transition, systèmes alimentaires alternatifs, arts et culture(s) pour réinterroger la ville, aménagements paysagers comestibles, seront autant d’outils proposés pour réfléchir au potentiel de l’agriculture urbaine dans la construction d’une ville résiliente.

Cette année encore, la formation s’organisera autour d’un apprentissage théorique et pratique qui s’appuiera sur l’intervention de spécialistes autour de tables rondes, de retours d’expérience, d’ateliers pratiques et de visites sur le terrain. Une place importante sera aussi accordée aux échanges et discussions, ainsi qu’aux interactions entre les intervenant(e)s et les participant(e)s.

TROIS FORMATIONS

Afin de répondre à la demande grandissante et d’adapter le programme à la réalité du terrain, l’École d’été sur l’agriculture urbaine offre cette année trois formations, tout en conservant une cohésion entre tou(te)s les participant(e)s. L’ouverture de ces différentes formations permet à l’École d’été d’accueillir jusqu’à 160 participant(e)s et une vingtaine de formateurs et formatrices lors de cette 5ème édition!

Les formations de l’École d’été 2013 sur l’agriculture urbaine

  • La formation générale pourra accueillir 120 participant(e)s
  • La formation sur l’inclusion de l’agriculture urbaine dans l’aménagement des villes pourra accueillir 20 participants (es)
  • La formation sur les jardins pédagogiques dans les institutions d’enseignements l’AU pourra accueillir 20 participants (es)


Comme chaque année depuis 5 ans, une formation générale sera offerte à celles et ceux qui désirent en apprendre davantage sur l’agriculture urbaine et sur les initiatives innovantes à Montréal et ailleurs.

En 2013, une formation sur l’agriculture urbaine dans l’aménagement de la ville offrira aux participants plus expérimentés un apprentissage pointu, à même de répondre à leurs préoccupations et à leurs besoins en tant que praticiens. Cette formation vise à permettre l’acquisition de connaissances théoriques et pratiques sur l’inclusion de l’agriculture urbaine dans l’aménagement des villes. Les concepts urbanistiques, les enjeux, les différents éléments en jeu (système alimentaire, transport, développement social et économique, etc.) y seront abordés. Les participants et participantes sont amené(e)s à travailler en atelier à l’aménagement d’un « quartier agricole ». Cette formation donne droit à une attestation de formation en continu.

La troisième formation, spécifiquement dédiée aux personnes voulant mettre en œuvre des projets pédagogiques dans les institutions d’enseignement permettra l’acquisition par celles-ci de connaissances théoriques et pratiques sur la mise en œuvre, l’animation et la gestion de jardins pédagogiques en institutions d’enseignement (primaires, secondaires, collégiales et universitaires). Des études de cas seront présentées et analysées, et les participants et participantes effectueront des visites de projets. Cette formation donne droit à une attestation de formation en continu.

Pour vous inscrire :

http://www.ecoleagricultureurbaine.org/index.htm

Pour information :

  • Jeanne Pourias, Chargée de projet pour l’école d’été : pourias.jeanne@courrier.uqam.ca
  • Éric Duchemin, Professeur associé et chargé de cours — AU/LAB / Institut des sciences de l’environnement: duchemin.eric@uqam.ca

De retour cette année : Le cours ENV773i (Agriculture urbaine : enjeux, défis et approches) de la maîtrise en sciences de l’environnement de l’UQAM est aussi offert. Le cours se déroulera à la session d’été. Pour plus d’information, communiquez avec Eric Duchemin, professeur associé et chargé de cours — Institut des sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal, à duchemin.eric@uqam.ca

Vous pouvez suivre les nouvelles de la formation la page Facebook de l’École.

Urban Agriculture Conference – The Horticultural Society of New York ( May 2013)

The Horticultural Society of New York presents our 3rd Annual Urban Agriculture Conference, being held in May 2013 in New York City. This year’s conference will focus on increasing the awareness of food security in our struggling economy and will explore the potential of food production in urban environments as a prominent and viable alternative.

Tags:

Festival du Film sur l’agriculture urbaine – Montréal

Visant à rapprocher l’Ecole d’été sur l'agriculture urbaine des citoyen-ne-s et de leur milieu de vie, le festival propose un cycle de projections de films documentaires portant sur l’agriculture urbaine dans différents quartiers montréalais en partenariat avec des organismes locaux. Programmation par quartier Vous êtes invité-e-s à vous installer vers 20h30. Chaque projection sera précédée d’une courte présentation du jardin et de l’organisme d’accueil et suivie d’une discussion qui tentera de faire le lien entre le contenu du film et les enjeux du quartier. Si possible, apportez vos chaises! LES PROJECTIONS COMMENCENT À LA TOMBÉE DE LA NUIT! L'évènement est rendu possible grâce au soutien de la Conférence régionale des élus de Montréal. Tags:

The spatial dimension of agricultural and land-use policies

Agricultural policies in OECD countries are in the process of evolution and there has been a shift away from production-linked support, towards various types of payments, which are frequently linked to land-use. In many OECD member countries, this shift in agricultural policies is intended – to an increasing extent – to be a vehicle for contributing to the economic and social revitalisation of rural areas – and not solely a means of maintaining farm  incomes. Nevertheless, the sector-specificity of these policies − and their economic cost − have raised questions about their effectiveness in addressing non-agricultural objectives, including rural development. Agricultural land has declined, on average, by 4% in the OECD area over the last two decades and this decline is projected to continue. But it still remains the main user of rural land across OECD countries, and accounted, on average, for more than 85% of rural land in the OECD area in 2005. Despite its predominance, the loss of farmland can adversely affect the rural economy of some regions in OECD countries.

PROMOTING URBAN AGRICULTURE AS AN ALTERNATIVE LAND USE FOR VACANT PROPERTIES IN THE CITY OF DETROIT

Urban agriculture is significant to the history of the City of Detroit, from ribbon farms to Mayor Pingree’s famous potato patches of the nineteenth century, victory gardens to  gardening  angels  of  the  twentieth century,  and a  burgeoning  of  garden  network  capacity to  gardening programs in the twenty-first century. To scale up the benefits of existing urban agriculture operations, especially as it confronts large expanses of vacant land, Detroit should actively promote urban agriculture on a widespread scale. [...]

Tags: