Archives pour la catégorie Urbanism / Architecture

Sécurité alimentaire dans les villes : l’exemple des anciennes civilisations

La sécurité alimentaire a toujours été un facteur clé de la résilience des villes. Une étude récemment publiée dans la revue Ecological Economics s'intéresse aux leçons que l'on pourrait tirer des anciennes cités en matière de production alimentaire en milieu urbain et comment ces sociétés pourrait inspirer des solutions face au défi actuel au niveau de la sécurité alimentaire.

Tags:

Le projet ZFarm : quand les bâtiments intègrent l’agriculture

'agriculture urbaine, soit le développement d'une agriculture des villes en ville, reflète la tendance actuelle de rapprocher la culture des fruits et légumes du consommateur. La capitale de l'Allemagne, Berlin, a accueilli très favorablement le nouveau projet ZFarm, Zero-Acreage Farming (ZFarming), également connu sous le nom de "zéro superficie agricole utilisée".

Tags:

Plan métropolitain d’aménagement et de développement du Grand Montréal et l’AU : accouchement d’une souris

Dans mon billet du 1er décembre, j’étais très enthousiaste par le rapport de consultation remis par la Commission de l’aménagement de la Communauté urbaine de Montréal.  Je croyais enfin que l’agriculture urbaine passait de la marginalité à une reconnaissance de sa potentialité. J’écrivais que l’on reconnaissait enfin qu’il n’était plus possible de faire un plan d’aménagement urbain sans accorder une place à l’agriculture urbaine. Mais la version approuvée par les différentes municipalités de la CMM, le PMAD devait obtenir une majorité des deux tiers des voix du conseil de la Communauté métropolitaine de Montréal pour être adopté, déçoit.  L’accouchement d’une souris en ce qui concerne l’agriculture urbaine.

Nous sommes loin des éléments du rapport de consultation.  La version finale du PMAD écrit sur l’agriculture urbaine :

 » Sur le territoire du Grand Montréal, on observe diverses initiatives d’agriculture urbaine, que ce soit des pratiques plus individuelles dans les milieux urbain et périurbain (cours arrières, balcons, toits, etc.) ou collectivement (jardins communautaires, jardins collectifs). L’agriculture urbaine offre divers potentiels tant au niveau du développement social et éducatif, de la lutte pour la sécurité alimentaire que du verdissement des quartiers.

Une première charte citoyenne montréalaise portant sur l’agriculture urbaine et réalisée par une démarche de participation citoyenne a aussi vu le jour en 2011. Cette charte vise l’intégration et la reconnaissance de l’agriculture urbaine dans les politiques municipales, provinciales et nationales.

Considérant l’importance grandissante de l’agriculture urbaine et son potentiel à contribuer à l’amélioration de la qualité des milieux  de vie, la Communauté  invite les MRC et les agglomérations à reconnaître l’agriculture urbaine dans leurs outils de planification. »

Tandis que, dans le rapport de consultation, l’agriculture urbaine était mentionnée  dans les Transit-oriented development (Quartiers dont l’aménagemewnt est axé sur le transport en commun, TOD), dans les plans de développement des zones agricoles…au final rien de tout cela.  En outre, aucune mention de l’AU dans le plan d’action tandis qu’elle aurait pu être mentionnée dans  la stratégie de mise en place de la  « Trame verte et bleue »  en l’incluant dans l’action « Augmenter les redevances aux fins de parcs et  terrains de jeu  à 15 %» qui aurait pu être  « Augmenter les redevances aux fins de parcs,  terrains de jeu et jardin agricole urbain à 15 % ».

Tout de même un premier pas, car les acteurs de l’aménagement du territoire du Grand Montréal sont invités à reconnaître l’AU, tandis que l’AU était absente dans la version initiale du PMAD. Maintenant passons à la consultation publique qui sera menée par l’Office de consultation publique de Montréal et continuons la recherche dans le domaine pour documenter l’AU dans le Grand Montréal.

Pour consulter Le Plan métropolitain d’aménagement et de développement : http://pmad.ca/fileadmin/user_upload/pmad2011/documentation/20111208_pmad.pdf

Pour consulter Le Plan d’action 2012-2017 : http://pmad.ca/fileadmin/user_upload/pmad2011/documentation/20111208_pmad_planAction.pdf

 

 

Inclusion de l’agriculture urbaine dans le Rapport de consultation publique du Plan métropolitain d’aménagement et de développement de la CMM

« L’agriculture urbaine passe de la marginalité à une reconnaissance de sa potentialité »

Le Rapport de consultation publique de la commission de l’aménagement que vient de déposer la Commission à l’aménagement de la Communauté urbaine de Montréal (CMM), montre qu’en 2011 on ne peut plus faire un plan d’aménagement urbain sans mentionner l’importance de l’agriculture urbaine, une dimension patrimoniale à Montréal et dans le CMM, ni aborder la question cruciale de l’insertion des systèmes alimentaires dans le développement urbain ». Pour reprendre une partie du rapport, « il n’est pas nécessaire […], d’opposer l’agriculture à l’urbanisation : ces deux activités peuvent être planifiées de façon complémentaire. […] Il apparaît très clairement que les citoyens du Grand Montréal souhaitent qu’une importance plus grande soit accordée au développement de l’agriculture dans la planification de l’aménagement et du développement de leur territoire. »

Le rapport identifie que :

  • le développement de TOD doit tenir compte de l’agriculture urbaine;
  • l’on doit favoriser l’agriculture périurbaine et urbaine pour une occupation optimale des terres en culture;
  • l’on doit étendre des expériences en cours prometteuses en matière d’agriculture urbaine (telles que l’agriculture sur les toits ou l’utilisation de places publiques aux fins de l’agriculture urbaine);
  • tout en intégrant le concept d’agriculture urbaine aux Plans de développement de la zone agricole (PDZA).

ON peut dire que la volonté d’inclure l’agriculture urbaine tant dans le développement des nouveaux quartiers (TOD) que dans les Plans de développement de la zone agricole montre une avancée incroyable de la reconnaissance de l’agriculture urbaine comme un élément porteur et structurant de l’aménagement du territoire. Ainsi, l’agriculture urbaine passe de la marginalité à une reconnaissance de sa potentialité pour le développement agricole local, ce qui ouvre des portes de développement et d’expérimentation en lien avec l’urbanisme agricole ou alimentaire. Nous resterons toutefois aux aguets afin de nous assurer que la version finale du PMAD inclut réellement les éléments soulevés par les commissaires de la Commission de l’aménagement de la CMM.

Par ailleurs, pour Alan De Sousa, vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable du développement durable, de l’environnement et des parcs, la demande consultation déposée par le Groupe de travail en agriculture urbaine « arrive à un moment opportun pour s’arrimer au PMAD, ainsi qu’à celui du développement durable de la collectivité montréalaise » [1] .  On ne peut être que d’accord, avec cette analyse car au-delà de l’inclusion de l’agriculture urbaine dans le PMAD, il faudra mettre en œuvre des projets, outiller les municipalités afin de passer de la théorie à la pratique, et une consultation publique menée par l’Office de consultation publique de Montréal sera une occasion de peaufiner les paramètres agricoles du PMAD dans le  cadre de l’aménagement et du développement de la Ville de Montréal.

Lors de la consultation publique sur le Plan métropolitain d’aménagement et de développement de la CMM (PMAD), j’ai déposé un rapport au nom du Collectif de recherche sur l’aménagement paysager et l’agriculture urbaine durable (Crapaud). Ce mémoire demandait l’inclusion de l’agriculture urbaine dans le PMAD.  Pour consulter ce mémoire :http://www.crapaud.uqam.ca/wp-content/uploads/2011/10/M%C3%A9moirePMAD_Crapaud_ISE.pdf

[1] Plus de 25 000 signatures pour l’agriculture urbaine, Lise Gobeille, Le Devoir (D4), 19 et 20 novembre 2011.

Inclusion de l’agriculture urbaine dans le Rapport de consultation publique du Plan métropolitain d’aménagement et de développement de la CMM

Ce rapport montre qu’en 2011 on ne peut plus faire un plan d’aménagement urbain sans mentionner l’importance de l’agriculture urbaine, une dimension patrimoniale à Montréal et dans le CMM, ni aborder la question cruciale de l’insertion des systèmes alimentaires dans le développement urbain

Tags:

The design of a productive landscape Barcelona Tres Turons PArk, a case study

 Urban parks can be the future green engines of a self-sufficient urban environment. They may become a productive landscape that merges nature, with a resource-efficient milieu, and a platform forecological awareness and education. This agro-ecosystem sustains space and the surrounded neighborhoods, with community supported gardening and urban farming, integrating the production of renewable energies, natural water purification and waste management. Tres Turons Park is a strategic green space in the northern part of the city of Barcelona, Spain. The Modification of the Metropolitan Master Plan, approved in January 2009, consolidates the space for an urban public park. This paperevaluates how to design a community self-organized productive landscape in Tres Turons Park, presenting the design methodology and analyzing the results of the workshop taken place at the Faculty of Architecture of Barcelona (UPC), on July 2009, with an international team of students, and professional guests. 

Tags:

foodurbanism.org

Foodurbanism.org aims to establish a dynamic, mesh-like connection with the world of urban agriculture and its many actors working in the area of spatial development. Comprised of academic and professional teams and individuals researching in the field, the core laboratory intentions concentrate on systematic investigations to discover, interpret, advance and develop ways in which the food cycles and urban development coalesce in the generative processes that impact urban life, city space, food production and all their overlaps and permutations.

Tags:

Quand le renouveau urbain passe par l’agriculture

Aux États-Unis, plusieurs villes trouvent un renouveau dans le maraîchage urbain. A Detroit par exemple, plus de 16 000 résidents, investis dans 800 jardins communautaires, participent aujourd'hui au programme Garden resources. A Milwaukee, des passionnés se lancent dans la reconversion d'usines abandonnées.

Tags:

Can cities become self-reliant in food?

Modern cities almost exclusively rely on the import of resources to meet their daily basic needs. Food and other essential materials and goods are transported from long-distances, often across continents, which results in the emission of harmful greenhous

Tags:

The Potential for Urban Agriculture in New York City Growing Capacity, Food Security, & Green Infrastructure

This project is the fi rst large-scale analysis of its kind for NYC, and while it is not defi nitive, we hope that the information and research will provide a baseline for understanding the critical issues related to urban agriculture in our city. The aim

Tags: