[Livre] AGRICULTURE IN THE CITY : A Key to Sustainability in Havana, Cuba

Pendant les années 1990, plusieurs économies nationales ont vu leurs marchés d’alimentation urbains s’effondrer. À l’instar de la Zambie, du Mozambique et de l’Arménie, Cuba a réagi à cette situation de crise en mettant en place un programme alimentaire qui comprend notamment de l’aide à l’agriculture urbaine : cultiver en ville. Cela a eu de nombreuses répercussions, notamment : l’augmentation des prix des denrées alimentaires, la réapparition des marchés libres, la réorganisation des coopératives de production en fonction des marchés, la redistribution des terres et la transformation des zones réservées aux cultures d’exportation en zones réservées aux cultures vivrières destinées aux marchés nationaux. Le gouvernement cubain invite maintenant ses villes à devenir davantage autosuffisantes en denrées alimentaires. Une position qui modifie considérablement le paysage, le mode de vie et les disponibilités alimentaires des habitants de La Havane.

 

Eric Duchemin

Directeur scientifique et formation du Laboratoire sur l'agriculture urbaine (AULAB)

Vous aimerez aussi...