Cartographie des jardins individuels à Longueuil (Québec, Canada)

En collaboration avec plusieurs partenaires, le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AULAB) travaille sur un projet d’évaluation de l’agriculture urbaine comme infrastructure verte de résilience individuelle et collective face aux changements climatiques et sociaux. Planifié sur trois ans (20176-2020), ce projet de recherche servira à outiller les acteurs sociaux québécois d’un guide d’évaluation sur les bénéfices de l’agriculture urbaine quant à l’insécurité alimentaire, la justice alimentaire et la résilience individuelle et collective pour l’alimentation, le tout dans un contexte de changements climatiques.

Le travail présenté dans le cadre de ce billet a été réalisé par Léa Brenneval de l’École Nationale des Travaux Publics de l’Etat, qui était en stage à AULAB à l’été 2017. Le stage  a été réalisé sous la supervision de Eric Duchemin, Directeur scientifique et formation de AULAB, avec la participation de Hien Pham, professeure à l’UQAM et Collaboratrice à AULAB.

Résumé : Dans le cadre d’une recherche l’équipe du Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) a cartographié par Image satellite la présence de jardins individuels sur une première zone de 20,5 km2 du Territoire de la ville de Longueuil. Cette cartographie a été jumelée par des visites de terrain afin de valider l’identification effectuée par l’analyse des images. Cette zone d’étude couvre 18% du territoire de la ville de Longueuil.

Sur le territoire étudié 1235 jardins ont été identifiés par image satellite (2012). Toutefois, une vérification terrain a démontré que 25% des jardins identifiés par image satellite n’existaient plus en 2017 ou avaient été identifiés par erreur comme des jardins potagers. Par ailleurs, cette même vérification nous a permis de constater qu’un 15% de jardins n’avait pas été identifié par image satellite, soit la canopée empêchait de voir le jardin, soit l’ombre de la maison ou encore le jardin a été mis en place après 2012. On a constaté que la vente d’une maison avait un impact direct sur la disparition d’un jardin sur le territoire de la ville de Longueuil. De nombreux jardins identifiés n’existaient plus sur le terrain car les maisons étaient en vente.

Les 1235 jardins individuels identifiés représentaient une surface totale de 40 000m2, ce qui donne une superficie moyenne de 32 m2 pour les jardins individuels du territoire de la ville de Longueuil. Cette superficie représente 0,2% de la superficie totale de la zone d’étude.

Extrapolé à l’ensemble du territoire de la ville de Longueuil cela donnerait une superficie 226 350 m2 couverte par des jardins individuels.

 

Dans la zone d’étude, la densité des jardins donne une moyenne de 50 jardins au km2, mais cette distribution est très variable d’une région à l’autre de la zone d’étude. Les zones ayant les plus fortes densités sont celles du secteur La Flèche dans Saint-Hubert et la partie de Greenfield Park se situant directement en dessous du Quartier Laflèche. Une région entre le quartier Notre-Dame de la Garde et Notre Dame de Grâce montre aussi une certaine densité de jardins. Pour le reste on constate que la présence de jardins individuels se répartie de manière diffuse sur une large portion du territoire étudié, avec des densités plus fortes de manière ponctuelle.

Pour consulter la cartographie sur le territoire de l’arrondissement Montréal-Nord
Pour consulter la cartographie sur le territoire de l’arrondissement Chomedey à Laval

Le projet de recherche Évaluation de l’agriculture urbaine comme infrastructure verte de résilience individuelle et collective face aux changements climatiques et sociaux est soutenu financièrement par :

OURANOS     Institut national de santé publique et Ministère de la Santé et des Services sociaux Fonds vert


2 réflexions au sujet de « Cartographie des jardins individuels à Longueuil (Québec, Canada) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.