Cartographie de l’agriculture urbaine dans l’arrondissement Chomedey de Laval (Québec, Canada)

En collaboration avec plusieurs partenaires, le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AULAB) travaille sur un projet d’évaluation de l’agriculture urbaine comme infrastructure verte de résilience individuelle et collective face aux changements climatiques et sociaux. Planifié sur trois ans (2017-2020), ce projet de recherche servira à outiller les acteurs sociaux québécois d’un guide d’évaluation sur les bénéfices de l’agriculture urbaine quant à l’insécurité alimentaire, la justice alimentaire et la résilience individuelle et collective pour l’alimentation, le tout dans un contexte de changements climatiques.

Le travail présenté dans le cadre de ce billet a été réalisé par Myriam Belzile, Université de Sherbrooke, qui est en stage à AULAB. Les données de cartographie ont été traitées par Hien Pham, professeure à l’UQAM et co-chercheure de la recherche. Le stage a été réalisé sous la supervision de Éric Duchemin, Directeur scientifique et formation de AU/LAB, avec la participation de Hien Pham.

Résumé : Dans le cadre d’une recherche l’équipe du Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) a cartographié par Image satellite la présence de jardins individuels sur l’ensemble du territoire de l’arrondissement Chomedey à Laval, soit une superficie de 40,95 km². Cette cartographie a été jumelée par des visites de terrain afin de valider l’identification effectuée par l’analyse des images. Cette zone d’étude couvre 15,3% du territoire de la ville de Laval (266,79km2).

Sur le territoire étudié 2 410 jardins ont été identifiés par image satellite (2012). Ces jardins individuels identifiés représentent une surface totale de 81 704,40 m2, avec superficie moyenne de 34 m2 et une médiane de 20 m2. Le jardin le plus petit numérisé était de 2,4 m2, tandis que le plus grand était de 4082 m2. Cette superficie représente 0,20% de la superficie totale Chomedey.

Il y a 16 jardins ayant une superficie supérieure à 500m2. La plupart semblent d’être installés dans les espaces commerciaux et pour des buts commerciaux. Ceci est à vérifier. Si on enlève ces 16 jardins, le portrait de Chomedey change légèrement. La valeur moyenne est de 25,66m2 (la médiane ne change pas), la maximale de 435m2 avec un total de 61437,36m2 (soit 0,15% de la superficie de Chomedey).

Pour consulter la cartographie sur le territoire de la ville de Longueuil
Pour consulter la cartographie sur le territoire de l’arrondissement Montréal-Nord

Le projet de recherche Évaluation de l’agriculture urbaine comme infrastructure verte de résilience individuelle et collective face aux changements climatiques et sociaux est soutenu financièrement par :

OURANOS     Institut national de santé publique et Ministère de la Santé et des Services sociaux Fonds vert


Eric Duchemin

Directeur scientifique et formation du Laboratoire sur l'agriculture urbaine (AULAB)

More Posts - Website