Un guide d’évaluation de l’agriculture urbaine destiné aux municipalités et aux institutions

Dans les villes Nord-américaines et en Europe, l’agriculture occupe maintenant une présence de plus en plus marquée en ville. Cette agriculture urbaine est pratiquée par des citoyens et citoyennes, des organismes, des entreprises et de plus en plus de programmes municipaux ou d’institutions locales, nationales ou internationales considèrent l’agriculture urbaine dans leurs activités et leur planification. Avec les années, les formes de l’agriculture urbaine se sont modifiées et complexifiées. L’agriculture urbaine se divise maintenant en une agriculture urbaine sociale et une agriculture urbaine marchande, où pratiquement chaque projet a sa particularité de gouvernance, de pratiques, d’objectifs, de valeurs, de produits alimentaires, de biens et de services. Chaque projet illustrant la multifonctionnalité de l’agriculture urbaine.

Dans un tel contexte, comment réaliser une évaluation à différentes échelles de l’impact de l’agriculture urbaine ? Quels outils d’évaluation peuvent répondre aux besoins des acteurs et quels usages feront-ils de ces outils ? 

Tout en y apportant son expertise développée durant les 15 dernières années, le Laboratoire sur l’agriculture urbaine s’est aussi appuyé de travaux précédents réalisés à New York, Londres et Toronto afin de réaliser un  Guide d’évaluation de l’agriculture urbaine destiné aux municipalités et aux institutions. Ce guide présente des indicateurs et mesures répondant à divers objectifs d’évaluation touchant autant les impacts sociaux qu’environnementaux. Fait intéressant, il est accompagné par une grille regroupant les indicateurs et les éléments à considérer, ce qui donne peut permettre de commencer rapidement une démarche d’évaluation.

Évaluer l’agriculture urbaine dans les municipalités

De plus en plus de municipalités élaborent des plans de développement de l’agriculture urbaine ou des politiques alimentaires tandis que plusieurs institutions financent ou supportent ce type de projets. Ce guide vise à les accompagner dans la réalisation d’un portrait de l’agriculture urbaine sur un territoire donné et à comprendre l’impact social, environnemental et économique de l’AU autant au niveau du projet ou de la ville que des systèmes alimentaires concernés (domestique et local). L’évaluation leur permettra de vérifier l’atteinte de vos objectifs en agriculture urbaine, mais aussi, dans certains cas, l’évaluation de processus pour améliorer la gestion du projet ou du programme.

Dans ce guide, on trouve à la fois des outils pour établir un portrait de l’AU sur le territoire ou pour aider les organismes soutenus à évaluer leurs projets, mais aussi des outils pour évaluer les actions soutenues (jardins communautaires, aménagements comestibles, etc.).

L’objectif principal du guide est de fournir aux municipalités et aux institutions des méthodes de collecte de données qui permettront d’effectuer un suivi de leurs projets (ou des projets soutenus) pour favoriser une continuité tout au long du développement des jardins, mais aussi du développement de l’agriculture urbaine sur un territoire. Ces données sont autant quantitatives que qualitatives, en passant par la quantité de fruits et légumes récoltés et de compost produit à l’évaluation des compétences acquises lors d’activités d’éducation et de formation. Selon le type de jardin (individuel, communautaire, collectif, pédagogique, aménagements comestibles, etc.), les données à recueillir varient en fonction des objectifs. Comme chaque type de jardin est différent et que les projets ont des objectifs diversifiés, il est important de différencier les approches et de permettre aux porteurs de projet de s’approprier l’outil selon leurs besoins.

Comme le mentionne les auteurs du guide, la démarche d’évaluation permet de porter une appréciation sur les projets, en plus d’outillez pour effectuer un portrait de l’AU sur un territoire. L’évaluation permet de mettre en lumière les points forts et les lacunes dans l’atteinte des objectifs. Il est donc essentiel de valoriser les résultats de celle-ci pour favoriser leurs prises en compte par les différentes parties prenantes (équipe du projet, services associés, partenaires, population, etc.). Cette valorisation des résultats de l’évaluation favorise l’évolution des pratiques sur le terrain et de gestion des espaces. Ainsi il ne faut pas hésiter à partager les données, résultats, etc. ! N’oubliez pas que vous pouvez partager vos données d’évaluation avec des chercheurs et chercheures en agriculture urbaine.

Référence

Lefebvre, B., E. Duchemin, S. Côté, M. Bourdichon, M. Perriot (2022), Guide d’évaluation de l’agriculture urbaine destiné aux municipalités et aux institutions, Laboratoire sur l’agriculture urbaine, 61p. [En ligne] URL : 

 



Citer ce billet
Eric Duchemin (2022, 30 septembre). Un guide d’évaluation de l’agriculture urbaine destiné aux municipalités et aux institutions. AgriUrbain. Consulté le 22 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/auk5

Eric Duchemin

Directeur scientifique et formation du Laboratoire sur l'agriculture urbaine (AULAB)

More Posts - Website

Eric Duchemin

Directeur scientifique et formation du Laboratoire sur l'agriculture urbaine (AULAB)

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search