Les programmes de soutien aux projets d’agriculture urbaine pour les favoriser et pérenniser: étude du Garden Resource Program à Détroit

Les programmes de soutien aux jardiniers et jardinières urbains sont nombreux et essentiels pour fournir des ressources matérielles et théoriques qui facilitent grandement la création de potagers ou jardins communautaires ou collectifs. L’accès à un terrain cultivable, à des outils, à des plants ou encore aux techniques de jardinage, peut être fourni par ces programmes relativement répandus à travers le monde, mais sur différentes formes. De nombreux jardins dépendent donc de ces programmes pour survivre, mais les programmes dépendent aussi de l’adhésion des jardins afin d’être en mesure de continuer à proposer leurs services. Ce phénomène n’est pas souvent considéré par la recherche scientifique, malgré leur rôle prépondérant au développement de l’agriculture urbaine, et c’est ce que l’article Garden characteristics and types of program involvement associated with sustained garden membership in an urban gardening support program fait.

Tout au long de l’étude, les auteures cherchent à mesurer les associations entre les caractéristiques propres d’un jardin et l’adhésion de celui-ci, et des personnes associées à sa vie associative ou à la production potagère, auprès d’un programme de soutien, ainsi que la possibilité de poursuivre l’adhésion au programme l’année suivante. Pour ce faire, les auteures étudient le Garden Resource Program (GRP) qui est un de ces programmes, amorcé par l’organisme Keep Growing Detroit (KGD), originaire de la ville du même nom dans l’État du Michigan. La recherche a été réalisée sur des données de 2012 à 2015 provenant de KGD. Les données ont été analysées par des modèles statistiques multiniveaux pour identifier les associations entre l’implication au programme GRP et quelques variables colligées par KGB, dont la superficie du jardin et le nombre de participant(e)s.

L’organisation KGD soutient le développement des potagers domestiques, des jardins communautaires, scolaires et maraîchers dans la ville de Détroit. Pour ce faire, l’organisation propose un soutien à travers le Garden Resource Program (GRP) qui offre, entre autres, un support pour la conception de jardins, la distribution de graines ou encore l’analyse de sols, tout cela en fonction d’une adhésion plus ou moins forte des membres au programme. Cette adhésion permet d’accéder à des avantages pour le développement d’un projet agricole.

La recherche des auteurs montre, premièrement, que la possession d’un espace est une des données qui amène à poursuivre l’adhésion au programme, notamment pour la longévité du projet d’agriculture qui est favorisé par la stabilité du lieu.

Deuxièmement, les auteures démontrent que la participation aux formations et l’engagement bénévole auprès de KGD ont été des éléments qui favorisaient l’adhésion au programme de soutien. En effet, s’impliquer au sein de KGD se révèle bénéfique pour les personnes qui n’en font pas encore partie : un partage de savoirs auprès des membres plus anciens, l’accès à du compost, ou encore la création de liens sociaux et d’un réseau.

Troisièmement, l’approvisionnement en graines, plants et outils de jardinage est une stratégie du programme qui pourrait être mise en place pour aider à l’adhésion des jardins. En prenant appui sur d’autres études, les auteures précisent que le coût de ces éléments est souvent une barrière au lancement de jardins, surtout dans une ville comme Détroit où de nombreux ménages à faible revenu s’y trouvent.

Enfin, des éléments comme la taille du jardin et le nombre d’adultes participants, ou encore la participation à des évènements généraux en ville n’étaient pas corrélés avec une adhésion pérenne au programme. Les auteures admettent que des données sur l’âge, le genre, le revenu et l’éducation auraient pu amener des critères positifs pour l’adhésion, ce qu’il n’a pas été possible de faire. En outre, la nature observationnelle de l’étude ne permet pas de faire émerger une relation de cause à effet. Une analyse de l’influence de l’assiduité des jardiniers et jardinières secondaires à adhérer au programme mériterait d’être fait pour de prochaines études.

Source

Beavers, A. W., Atkinson, A., Ma, W., & Alaimo, K. (2021). Garden characteristics and types of program involvement associated with sustained garden membership in an urban gardening support program. Urban Forestry & Urban Greening, 59, 127026. [En ligne] URL https://doi.org/10.1016/j.ufug.2021.127026

 



Citer ce billet
simonniollet (2023, 12 mai). Les programmes de soutien aux projets d’agriculture urbaine pour les favoriser et pérenniser: étude du Garden Resource Program à Détroit. AgriUrbain. Consulté le 28 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/aukz

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search